• Vaudeville

    "Je peux vous proposer une petite douceur ?"

    Les sept secondes de flottement entre le moment où j'ai prononcé cette phrase et celui où mon client a aperçu les moelleux au chocolat que je tenais dans ma main constitue à n'en point douter le fondement de la gêne érotique qui va désormais dominer toute notre relation de travail.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :