• Oublie ce que j'ai dit

    Après un vague "B'jour" et 15 minutes à ignorer ma présence, mon mini-boss (mon boss, mais pas trop mon boss non plus), me lance : "ça va ?". Emue par tant de sollicitude pour ma personne, je tente un petit "moui, je suis fatiguée, j'ai du mal à récupérer ces temps-ci...".

    Bien mal m'en a pris. J'ai eu droit à une litanie sans fin sur sa journée d'hier qui, le pauvre, avait duré jusqu'à minuit, sa douche cassée (ce point a invalidé ma théorie du complot maléfique fomenté par mon client pour anéantir l'humanité en élevant des chacals et des putois carnivores), les orages qui l'ont réveillé à 4h ce matin, les milliers de supports qu'il a à relire et à produire, son ordinateur défaillant, l'Internet qui refuse de fonctionner, la perte inconsolable de Titi, son lapin en peluche (oui, bon, je romance un peu) et les clients, toujours aussi méchants, toujours aussi pas contents.

    Pigé. Moi, mes cernes, mes boutons de fatigue et mes 5 heures 1/2 de sommeil, on arrête de t'embêter inutilement avec nos petits problèmes.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :