• Un gentil monsieur est venu expliquer à mon collègue et moi-même toutes les consignes de sécurité du bâtiment. Après un exposé soporifique sur les incendies et les risques d'apocalypse nucléaire (en fait, je sais pas vraiment de quoi il a parlé, j'ai pô écouté), le miracle eut lieu :

    "Notez qu'il est interdit de rester dans les locaux au-delà de 20h"

    Dieu a répondu à mes prières. Alléluia.


    votre commentaire
  • Je viens de signer le règlement intérieur d’une des entreprises où je suis en mission (je vous prierais de me laisser gérer mes frustrations d’agent secret raté comme je peux). Deux articles ont retenu mon attention.

     

     « Il est interdit de pénétrer ou de demeurer dans l’établissement en état d’ivresse ou sous l’emprise de la drogue »


    « Est passible de sanction disciplinaire tout salarié ayant abusé de l’autorité que lui confèrent ses fonctions […] dans le but d’obtenir des faveurs de nature sexuelle à son profit ou au profit d’un tiers » 

    Zut alors… Fini le doux rêve à jamais inassouvi d’une monstrueuse murge à la vodka triple sec saupoudrée de quelques rails, suivie du troussage de la femme de ménage en compagnie du DG (spéciale dédicace à toi, JFK) (non pas lui, l’autre).


    votre commentaire
  • Je dois prendre connaissance d’un Power Point, afin de me préparer au mieux à la rencontre avec un nouveau client, auquel mon manager m’a conseillé de « délivrer des messages » (il a prononcé ces mots d’un air entendu) (heureusement pour moi, j’ai toujours su à quel moment opiner du chef en plissant légèrement les yeux).


    Je viens de réaliser une analyse lexico-graphique particulièrement pointue d’une des diapositives, que je me propose de vous restituer dans ses grandes lignes :

    -    104 mots, dont 62 connus (environ 90% de verbes, adverbes et conjonctions) et 42 inconnus (environ 90% de noms et substantifs, la totalité des termes en gras, italique et soulignés)

    -    27 sigles, dont 23 pour lesquels la signification est assez obscure et dont je ne trouve la référence ni sur un autre document, ni sur Internet

    -    Un schéma foisonnant à peu près aussi limpide que la monadologie de Leibniz

      

    Je me demande honnêtement si par « message », mon manager pensait à « je pige que dalle à votre job et votre projet, ça vous dirait pas de m’enlever dans un élan chevaleresque et de m’emmener loin de ce monde inepte et horrifiant ? ».


    votre commentaire
  • FIN DU NIVEAU 1

    Durée de jeu : 13 heures continues
    Énergie : 1 pomme + 1 madeleine + 3 cafés
    Points : 53 (slides) + 2 bonus (réunions)
    Vies restantes : 0,5 à vue de nez


    PASSAGE AU NIVEAU SUIVANT
    (Argh) 


    votre commentaire
  • Je retire ce que j’ai sous-entendu à propos de l’inutilité des formations nous enseignant les codes vestimentaires élémentaires.

     

    Je dis ça parce que je viens de voir les talons démesurés, le décolleté vertigineux, ainsi que la minijupe – ou plutôt devrais-je dire la ceinture – de la nouvelle stagiaire.

     

    Un cours moralisateur lui aurait peut-être empêché de récolter un nouveau surnom : « la femelle du levrier ».

     

    Je condamne fermement l’utilisation de ce sobriquet.

     

    Bon ok, ça me fait mourir de rire.

     

    Oui, bon, c’est moi qui l’ai trouvé.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique