• "J'ai discuté avec le client, il est content : il trouve que tu es bonne et il apprécie ta souplesse"

    Un ange passe...


    votre commentaire
  • Mon mini-boss, découvrant par hasard que j'avais un parcours scolaire du genre première de la classe, avec l'écharpe de 18/20 accrochée à l'épaule qui va avec (un peu comme celle de Miss France, sauf que quand on te dit "t'es bonne", on pense un peu moins souvent à ton cul) (sauf quand tu te balades à Gare du Nord, là-bas les mecs sont d'un universalisme verbal hyper touchant), s'est mis à pousser d'insupportables petits cris pour finir par me dire :

    "Woah ! Je dis "Madame" ! Mais en fait, t'es bien trop intelligente pour faire ce que tu fais, faudrait qu'on te donne plus de boulot : on te sous-exploite !"

    Fâcheux problème social que la sous-exploitation des cadres... Serait-ce l'aube d'un nouveau marxisme ?


    votre commentaire
  • Mercredi, je dois rencontrer une certaine Madame Dialo.

    Est-ce qu'il serait politiquement correct de la vanner ?
    (Dîtes ooooooouuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !) 


    votre commentaire
  • Je crois que mon correspondant et moi nous sommes lancés dans une battle de mails.

    23h22 : Moi
    23h29 : Lui
    23h32 : Moi
    23h39 : Lui
    23h59 : Moi
    00h10 : Lui

    L'avantage de ce type de combat, c'est qu'on connaît avec certitude le palmarès : Joueur 1 = Loser / Joueur 2 = Loser.


    votre commentaire
  • Lorsque vous envoyez un mail à 23h22 et que vous recevez une réponse à 23h29, vous pouvez légitimement vous dire qu'il y a une sacrée grosse couille dans le potage.

    (Pardon maman)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique