• Quand il n'est pas possible de signifier verbalement à un client que son regard plongé dans votre poitrine vous dérange, dégainez votre cher cahier de notes et placez-le sur la zone susdite.

    Manifestement, mater des feuilles à petits carreaux conduit les porcs à vous regarder dans les yeux.


    votre commentaire
  • - Elle est là jusqu'à quand l'autre stagiaire ?

    - Jusqu'à la semaine prochaine.

    - Ah, zut. Je voulais lui refiler une action qu'un senior consultant m'avait donnée pour le prochain semestre.

    Le sens de la hiérarchie et de la camaraderie de cette petite m'épate.


    votre commentaire
  • - Ouais, je t'appelle parce que j'ai un petit moral. Tu comprends, en ce moment on s'en sort pas, on a du taf à plus savoir qu'en faire et la semaine prochaine s'annonce particulièrement épique. Je t'avoue que j'en ai un peu marre... J'ai l'impression que le boulot prend progressivement le pas sur ma vie perso.

    - Ah ouais, dur. Bah moi ce matin, j'ai appris la mort d'un mec qu'on suivait depuis plusieurs mois. Overdose.

    Les gens qui bossent dans le social sont vraiment des rabat-joie.


    votre commentaire
  • Ce matin, je suis arrivée au bureau à 10h.

    Un collègue : "Je savais pas que t'avais pris ta demi-journée, héhé..."

    Ah ah ah. Très drôle.

    Pauvre con.


    votre commentaire
  • Quand un des big boss de votre boîte vous rétorque : "Je vais laisser mon assistante répondre à votre question. Pendant ce temps, je mangerai mon pain au chocolat", il faut comprendre que vous avez fait une légère faute de goût.

    Et qu'il serait peut-être temps de fermer votre gueule.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires